ludmilla cerveny
miroir 81 diapositives noires et blanches format carré à partir d'images de synthèse 2016

Deux maisons se font face autour d'un lac à l'eau sombre et immobile. Architecturalement miroir l'une de l'autre, l'une est opaque : son intérieur "résiste", l'autre est ajourée : son intérieur est lisible. Nous parcourrons, à l’infini, vers l’avant puis vers l’arrière, l’espace entre ces deux maisons et leur intérieur respectif.

 

Dans ce diaporama, l’habiter est problématique : à la fois possible (la maison « fermée », comportant des murs) et impossible (la maison ouverte, à l’air libre). La première montre une vie probable, couverte, protégée car cachée et la deuxième s’expose, montre son intérieur et propose donc une vie infernale, impossible. Ces maisons semblent n’abriter personne, ou plutôt qu’elles-mêmes : chacune devient alors un personnage et le balancement du diaporama, un dialogue entre les deux.

© 2010-2020

Ludmilla Cerveny